X11 - TP

mar. 15 septembre 2009

Familiarisation avec l'environnement X11

Pour commencer, vous êtes invités à une "chasse au trésor" (sympa non ?). Voici la première indication : vous passez par gdm pour vous connecter. Celui-ci est lancé par le script /etc/init.d/gdm

  1. recherchez le fichier de configuration utilisé lors du démarrage de gdm ; dans ce fichier cherchez le bureau utilisé par défaut ; ce bureau est configuré dans un fichier qui se trouve dans /usr/share/xsessions qui lui-même exécute la séquence de démarrage pour Xfce ; enfin le script shell correspondant à cette séquence lance la commande xinit avec un fichier de configuration en paramètre : lequel ?
  2. ce script lance la commande xsetroot : quel est son rôle ? Que fait-elle dans ce script ?
  3. quel est le rôle de la commande xrdb ? Sur quel(s) fichier(s) s'applique t'elle ?
  4. la commande xmodmap est-elle présente ? Sur quoi s'applique t'elle ?
  5. cherchez les processus associés à Xfce puis tuez le processus xfce4-panel. Que se passe t'il ? Pourquoi ?

A présent que l'on a compris dans quel ordre se font les initialisations, on va modifier le comportement du clavier. A l'aide de l'utilitaire xev et du fichier keysymdef.h (dans /usr/include/X11) qui contient les noms symboliques des touches logiques, ainsi que de la commande xmodmap (utilisée pour éditer et afficher la table des modificateurs du clavier et la table de correspondance ; ces tables sont utilisées par les applications clientes pour convertir les keycodes, ou événements clavier, en keysyms, ou symboles utilisés par les applications clientes), faites en sorte que :

  1. la ligature Æ soit effective
  2. la touche "fenêtre MS Windows" devienne Compose pour les caractères accentués,
  3. le point du pavé numérique soit bien un point etnon pas une virgule
  4. la souris soit adaptée aux gauchers (i.e par une inversiondes rôles des boutons 1 et 3)

La commande xset permet de définir des préférences propre à l'utilisateur en ce qui concerne le clavier, la souris et l'écran. Pour avoir connaissance de la configuration actuelle, tapez xset q. A titre d'exercice, faites en sorte que :

  1. l'appui continu sur une touche du clavier ne répète plus le caractère correspondant (autorepeat)
  2. le déplacement de la souris soit 4 fois plus lent

Il nous reste à configurer l'aspect de certains clients graphiques, ce qui implique la création d'un fichier de nom .Xresources dans votre répertoire de travail :

  1. commencez par prendre connaissance des capacités graphiques de votre poste de travail en utilisant la commande xdpyinfo
  2. consultez le fichier des couleurs connues du serveur X /etc/X11/rgb.txt
  3. configurez le client xterm de tel sorte qu'il ait un fond noir et que le texte soit blanc, que le curseur texte soit vert et qu'il comporte une barre de défilement (scrollbar) à droite d'une capacité de 256 lignes.
  4. configurez le client emacs de tel sorte qu'il s'ouvre dans le coin supérieur droit dans une taille par défaut de 79 caractères de largeur sur 50 lignes, avec la couleur de fond "SlateGray" dont vous donnerez le code RVB, la couleur de caractères (255,255,0) dont vous fournirez le nom et avec la police -adobe-symbol-*-*-normal-*-18-*-75-75-p-*-iso8859-1 (voir pour cela xfontsel)

Configuration de Xfce

Xfce est un environnement de bureau complet basé sur Gtk+2. Il suit au plus prêt les standards portés par freedesktop.org : XDG (eXtension Developers Guide), EWMH (Extended Window Manager Hints), drag-n-drop, XSETTINGS, trash, autostart, fichiers du .desktop, ... par exemple, tout les fichiers de configuration suivent la directive XDG_CONFIG_HOME, et sont placés dans ~/.config/ par défaut. En s'appuyant sur la FAQ wiki.xfce.org/fr/faq :

  1. cherchez, sans toucher à votre configuration, comment afficher la liste de toutes les fenêtres actives,
  2. modifiez le menu "auto-généré" afin d'ajouter une entrée "Mes outils" associée à deux ou trois applications graphiques que vous utilisez et qui ne sont pas présentes par défaut dans le menu.
  3. changer l'éditeur de texte par défaut présent dans la barre de lancement rapide par emacs

Lancez la commande en ligne xfce-setting-show et explorez les différentes options. Après avoir effectué quelques modifications, dont celle obligatoire d'ajouter la liste des applications actives dans le panneau, recherchez les fichiers de configuration présents dans votre répertoire de travail. Etudiez leur syntaxe.


Sécurité sous X11

Votre serveur X est configuré de tel sorte qu'il restreint l'accès aux utilisateurs clairement identifiés. La commande mise en oeuvre pour cela est xauth.

  1. autorisez (temporairement) quelqu'un de votre groupe à utiliser votre serveur X par la commande : xauth extract - $DISPLAY | xauth -f ~copain/.Xauthority merge - Il faut bien sûr avoir temporairement la permission d'écrire dans le fichier indiqué.
  2. constatez l'autorisation d'accés en effectuant une copie d'écran du display en question (par la commande import -display le_display:0.0 -window root ecran.jpeg par exemple)